Rire fait rire

AddThis Social Bookmark Button

05 12 03 LLEH Rire fait rire

Article de la LLEH du 03/12/2005

La Tanzanie s’appelait encore Tanganyika, lorsqu’en 1962, une étrange épidémie se déclara au sein d’un collège religieux pour jeunes filles. En quelques semaines, comme un feu se répand dans la brousse, des dizaines d’élèves furent prises d’accès de rire et d’agitation qui duraient quelques minutes ou plusieurs heures, se répétaient au cours de la journée, et persistaient parfois jusqu’à deux semaines d’affilée. Très vite, les portes de l’institution durent fermer et les jeunes filles furent renvoyées chez elles, propageant l’épidémie au sein de leur famille, de leur village et d’autres écoles de la région. Durant deux années et demi, 14 écoles furent contaminées par la vague des fous rire et seule la mise en quarantaine des villages infectés permit de mettre un terme à ce fléau comique. Aucune cause toxique ou physiologique n’a pu être mise en évidence. On en conclut que l’épidémie était d’origine psychologique, déclenchée par un phénomène de synchronisme social auquel l’être humain – animal social s’il en est – semble particulièrement sensible. « Riez et tout le monde rira avec vous », écrivait Ella Wheeler Wilcox. Comme les bâillements, les pleurs ou la toux, le rire se propage au sein des groupes humains dans une succession de réactions en chaîne, immédiates et incontrôlables.

 

Visualiser l'article complet (pdf)

Mon nouveau livre


Vidéo à la une

ARTE - Thema - Comment être acteur de son bien-être?